E-newsletter de février 2018

CGPA CAMPUS, UNE JOURNÉE DE FORMATION POUR S’INTERROGER SUR SES PRATIQUES PROFESSIONNELLES.

CGPA Campus organise régulièrement des journées de formation à Paris et en région destinées à tout intermédiaire en assurance exerçant une activité de courtage et à leurs collaborateurs sur le thème « Le devoir de conseil, au cœur de la relation commerciale. »

Le cadre légal de la RC, les cas concrets de mise en cause de la RC Pro du courtier, les conséquences de la défaillance d’une compagnie, les risques de mise en cause en fonction des branches d’assurance, les litiges avec les partenaires… le programme de la formation CGPA Campus est dense et régulièrement renouvelé.

Les formatrices, Cécilie Ozan, juriste, et Farida Bey, chargée de formation, sont au plus près des interrogations et préoccupations de la profession. Les conseils concrets alternent avec l’étude de cas de litiges issus de dossiers internes. « Ces études de cas sont des amorces pertinentes qui permettent une véritable réflexion et un partage d’expériences de la part des participants. De même, des concepts à priori simples comme le devoir de conseil se révèlent plus complexes quand il s’agit d’en préciser les contours et les conséquences pour les professionnels » assure Farida Bey, chargée de formation.

 

ILS ONT PARTICIPÉ

« Une formation très utile car on a défriché pas mal de choses. » Julien G., courtier à Paris.

« Une formation très synthétique et pratique : elle devrait être obligatoire ! » Christophe M., agent général à Paris.

« Nos obligations sont de plus en plus contraignantes ; on ne prend pas toujours le temps d’analyser toutes ces informations. Ce petit déjeuner a permis une vraie piqûre de rappel. » Francky C., agent à la Courneuve.

 

RETOUR SUR LE PREMIER PETIT-DÉJEUNER CGPA CAMPUS

« DDA, quelles incidences sur les devoirs d’information et de conseil ? »

Le 26 janvier, une quinzaine d’intermédiaires en assurance ont participé au 1er petit-déjeuner CGPA Campus dédié aux incidences de la Directive sur la Distribution de l’Assurance (DDA) en matière de devoirs d’information et de conseil.

Concrètement, ce petit-déjeuner a permis d’évoquer la manière pour les intermédiaires en assurance de se conformer aux obligations légales et jurisprudentielles pesant sur la profession, d’appréhender les nouvelles exigences et de rappeler certaines obligations reprises par la DDA :

La mise à disposition du client d’informations sur l’intermédiaire d’assurance auquel il s’adresse : numéro ORIAS, existence ou non d’une exclusivité vis-à-vis d’une compagnie, …

La remise de la fiche produit (ou IPID), nouveau document standardisé qui sera fourni par les compagnies et délivrera les informations clés sur les produits d’assurance proposés au client ;

La signature de la fiche conseil qui doit permettre d’apprécier la qualité de la recommandation personnalisée qui a été donnée.

Cécilie Ozan, juriste en charge des contenus pédagogiques de la formation CGPA Campus, a animé ce petit-déjeuner :

« Les participants, qu’ils soient courtiers ou agents, ont manifesté un vif intérêt pour le sujet en participant activement et en osant poser toutes leurs questions sur les impacts de la DDA dans leur quotidien. » Elle ajoute : « Nous avons pu faire un rapide tour d’horizon des obligations actuelles en matière légale, réglementaire et de jurisprudence. Ils sont repartis rassurés, avec les idées plus claires. »