Notation financière

Standard & Poor’s attribue la note « A- » perspective stable à CGPA

 

En novembre 2013, Standard & Poor’s a attribué au Groupe CGPA la note « A - », reflétant la solidité financière et les bons résultats de la mutuelle professionnelle.

Cette note est assortie d’une « perspective stable » qui intègre l'opinion de Standard & Poor’s sur la pérennité de son capital et de ses résultats.

 

Standard & Poor’s indique par ailleurs que « La force compétitive de CGPA vient de son statut de mutuelle indépendante, qui évite le conflit d’intérêts intervenant lorsqu’une couverture de responsabilité professionnelle est fournie à des courtiers et agents par leurs propres compagnies d’assurance. L’historique de solides résultats d’exploitation soutient aussi la position concurrentielle de CGPA.».

Standard & Poor’s ajoute que « Nous jugeons le capital et les résultats solides, et nous prévoyons que cela devrait se maintenir dans notre scénario de base. Nous prévoyons le maintien de l’excellente adéquation des fonds propres de CGPA en 2013-2015, soutenu par (…) une prudente politique de réserve. »

 

Depuis décembre 2014, Standard & Poor's a étendu cette notation aux filiales CGPA Ré et CGPA Europe, qui bénéficient dans ce cadre d'un contrat de soutien financier de la maison mère CGPA.

Ces filiales bénéficient d’une garantie parentale émise par CGPA (l’émetteur de cette garantie parentale étant dénommé ci-après « le Garant »). Ces garanties couvrent les obligations de paiement de toutes ces filiales au titre des contrats d’assurance ou de réassurance souscrits par ces dernières. Ces garanties sont inconditionnelles et continues et doivent être liantes pour le Garant. Les titulaires des contrats d’assurance ou de réassurance souscrits par ces filiales sont reconnus expressément comme des tiers bénéficiaires de ces garanties. Les obligations du Garant au titre de ces garanties sont pari passu avec toutes les autres dettes non privilégiées du Garant.